Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références
Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références

Colostrum : pour un bon démarrage dans la vie

Un mauvais transfert immunitaire explique 20 % de la mortalité des veaux (Drackley, 2000) ! L’immunité propre des veaux apparaît 3 à 5 semaines après leur naissance. Leur taux de survie dépend donc de la prise d’anticorps, via le colostrum.

Les immunoglobulines (Ig), apportées par voie sanguine ou en s’associant aux muqueuses, protègent le veau des maladies et des risques de septicémie. Le colostrum, via l’énergie qu’il contient (3 fois plus que dans un lait classique), participe au maintien de la température du nouveau-né.

 

Pour un bon transfert d’immunité                                                           

La perméabilité intestinale diminue rapidement. 12 heures après sa naissance, le veau ne profitera que de la moitié de Ig ingérées.

  

 Distribution conseillée

 Le veau doit boire l’équivalent de 10 % de son poids dans les premières heures de sa vie.

               - 4 à 5 litres en 3 repas dans les 24 premières heures

               - 1ère buvée : 1,5 à 2 litres

               - Respect de la physiologie de la caillette du nouveau-né (contenance d’1,5 litre environ)

Evaluez sa qualité 

La qualité du colostrum appréciée visuellement n’est pas fiable. Il existe deux techniques de contrôle.

Réfractomètre

- Appareil le plus pratique et le plus précis

- Mesure la dérivation de la lumière par les sucres ou les protéines contenues dans un liquide

- Tendance à sous-estimer

- Environ 45 €

Pèse-colostrum

- Évaluation du taux d’anticorps de façon approximative

- Manque de sensibilité : tendance à surestimer

- Environ 25 €

 

 

 

Réfractomètre : La lecture du réfractomètre s’exprime sur l’échelle de Brix (de 0 à 32 %) -  Un résultat au moins égal à 22 % correspond à un colostrum de très bonne qualité (au minimum 50 g d’Immunoglobulines / litre).

 Pensez… à la banque de colostrum

 

Le colostrum se conserve 1 semaine maximum au réfrigérateur. Il est conseillé de stocker les meilleurs colostrums. Le distribuer au veau en remplacement de celui de sa mère, dans les cas suivants :

  • mesure au réfractomètre indiquant une concentration en anticorps insuffisante (< 40 g/litre)
  • mammite au vêlage,
  • veau de vache achetée récemment.

D’après une étude du Littoral Normand Conseil Elevage, cibler les vaches en 4ème lactation et les primipares augmente la probabilité d’obtenir de meilleurs colostrums.

 

Congelez et décongelez correctement vos colostrums 

Congélation

Décongélation

- Conserver les colostrums d'excellente qualité immunitaire (> 50 g d’Ig/litre)

- 1ère traite partagée en petits volumes (0,5 à 1 litre)

- 2ème à 8ème traite : volumes de 1,5 à 2 litres

- Noter la date de prélèvement, le n° de la traite  et le n° de la vache

- Congeler dans l'heure qui suit la récolte, à - 20/25 °C

- Conserver 1 an

- Décongeler dans un bain marie, maximum à 50°C pendant 30 à 60 minutes pour une bonne conservation des anticorps

- Proscrire la décongélation à l'air libre et au four micro-ondes

- Demande de l'anticipation