Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références
Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références

IA 2015 : les taureaux confirmés séduisent toujours

Actualité du 18/07/2016

Les éleveurs montbéliards font encore appel pour plus de 30 % de leurs IAP à un taureau indexé avec des filles (26,1 % de génomique et 4,5 % de service) ; cette proportion tombe à 27 % en race Prim’holstein et 9,5 % en race Normande.

Répartition des IAP 2015 (statut du taureau au moment de l’IA)  Source : IDELE

  • génomique-confirmation : les IA sont faites sans publication des index (moins de 3 000 IA)
  • génomique-sans filles : les index sont publiés et le taureau est mis sur le marché (jeune taureau)
  • génomique-avec filles : taureau sur le marché qui a déjà des filles en production
  • classique-testage : taureau sans évaluation mis en testage (moins de 1 000 IA)
  • classique-service : taureau qui avait été mis sur le marché à l'issue du testage (avant 2009 et la génomique)

Parmi les 10 taureaux les plus utilisés en 2015,  6 sont confirmés (CD=95) alors qu’il y en a seulement 4 en Prim’holstein et aucun en race Normande. Les 5 taureaux cumulant le plus d’IAP représentent 14,1 % de l’activité de 2015  (7,1 en PH et 11,1 en NO) contre 34,3 % avant l’arrivée de la génomique en 2007. Là encore, les taureaux confirmés séduisent toujours : 4 sur les 5 ont un CD de 95 (0 en NO et 2 en PH).

Le niveau génétique moyen des 477 137 IAP de 2015 (138 points d’ISU) est en forte hausse par rapport à 2014 : + 5 pts en ISU, +114 kg en lait, +1,0 en MO et + 0,1 en reproduction. Les futures générations de femelles devraient permettre à la Montbéliarde de continuer à conquérir l’élevage laitier.