Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références
Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références

Compte rendu des assemblées générales de syndicat

Actualité du 24/02/2017

En Haute-Loire :

Le syndicat montbéliard de Haute-Loire donne rendez-vous à ses adhérents ce vendredi 27 janvier 2017 à la salle de la gare de Tence pour son assemblée générale. Un public, certes moins fourni qu’à l’accoutumée, pour cause de fortes chutes de neige la veille, a tout de même fait le déplacement. Patrice Boit, animateur du syndicat, présente le bilan d’activités 2016, s'en suit le rapport moral et financier par le président Jean-Claude Rolly. Il profite de cette assemblée pour proposer aux adhérents de voter pour donner un nouveau nom au syndicat. Parmi 3 propositions soumises, « Montbéliarde Haute-Loire » est retenue.

 

Charles Sornay, technicien à l'O.S Montbéliarde, clôture la matinée avec une intervention sur la préparation et présentation des animaux pour un concours. L'après-midi, les participants se rendent sur l'exploitation d'Eric Chave (administrateur à Montbéliarde Haute-Loire). Après une présentation globale de son exploitation, 7 animaux préalablement triés et préparés par l’animateur permettent aux éleveurs d’échanger sur le choix de la bonne primipare à emmener à la prochaine "Miss Montbéliarde". En fonction des qualités de chacun de ces animaux, 2 d’entre eux ressortent du lot. Le dernier choix reviendra à l’éleveur… La journée se termine par un mot de Mme Isabelle Valentin, conseillère régionale. Le syndicat remercie l'éleveur qui a accueilli les participants ainsi que  le technicien de l'O.S pour sa présence et son intervention.

 

Prochaines échéances pour les éleveurs montbéliards de Haute-Loire 

Le salon de l’agriculture à Paris du 25 février au 5 mars :

Pour le concours général agricole, 6 montbéliardes de Haute-Loire et 4 du Cantal sont retenues au premier tri pour la section Auvergne Sud-Ouest.

Le 20ème anniversaire de miss montbéliarde :

Eh oui !!!!! Cela fait bientôt 20 ans.  La première a eu lieu en 1998 à Vals, et depuis la miss a fait son chemin. Pour le 10ème anniversaire en 2007, le syndicat montbéliard avait rassemblé 100 primipares de 100 élevages différents. Pour le 20ème, l’objectif affiché par les membres de « Montbéliarde Haute-Loire » est le même : emmener 100 génisses vêlées à Saint-Paulien. Le syndicat demande donc aux éleveurs alti-ligériens de se motiver pour que cette journée soit une réussite.

Les journées laitières des 22 et 23  avril :

Elles sont organisées tous les 2 ans ; c’est un concours départemental réunissant 180 animaux (dont 100 montbéliardes environ) avec toutes les races laitières présentes en Haute-Loire. 

 

En Haute-Marne : 

C’est à Saint-Thiébault que les éleveurs haut-marnais ont participé à l’assemblée générale de leur syndicat le 8 février dernier. La présentation des résultats départementaux a montré que la Montbéliarde résiste dans ce département avec + 7 % d’effectif au contrôle laitier en 10 ans. La moyenne laitière en 2016 atteint 7 402 kg de lait à 39,0 de TB et 33,2 de TP avec 83,3 % des contrôles à moins de 300 000 cellules. L’AG est l’occasion de récompenser les meilleures performances laitières par vache et par troupeau. On retiendra que Nancy, 19 ans et toujours vivante, a déjà produit 134 935 kg de lait en 13 lactations ! Bravo au Gaec des Côtes d’Alun à Euffigneix.  Le syndicat organisera le 21 mai 2017 son concours départemental à Fayl-Billot où une soixantaine d’animaux est attendue.

L’après-midi, les participants visitent le Gaec Marie Fontaine (famille Thiebaut) à Graffigny-Chemin. L’exploitation compte 124 vaches laitières et une référence de 1 136 000 litres sur 223 ha de SAU. 8 vaches illustrant les objectifs de sélection du Gaec sont présentées par Maxime Poizat d’Elitest.