Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références
Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références

Retour sur les assemblées générales des syndicats

Actualité du 30/01/2017

En Isère :

Cette année, les éleveurs isérois s’étaient donnés rendez-vous le 22 décembre à St-Anne-Sur-Vergonde. La journée a débuté par une visite au Gaec du Printemps où les éleveurs ont pu apprécier la bonne maîtrise du coût alimentaire de cet élevage (107 €/1 000 litres). L’après-midi, les participants ont, entre autres, échangé autour de l’intervention d’Anaël Cassard de l’O.S Montbéliarde qui présentait plusieurs études du programme Eco’Montbéliarde (en savoir + sur Eco’Montbéliarde).

Au programme cette année pour l’association : concours, vente aux enchères, voyage de découverte, soirée festive,…

 

 

AJEM 25 :


L’assemblée générale de l’Association des Jeunes Eleveurs Montbéliards (AJEM) a fait le bilan d’une année riche en activités pour cette association qui soufflera ses 10 bougies en mai prochain. Les 80 jeunes présents illustrent l’engouement des futurs éleveurs pour la Montbéliarde. L’AJEM est associée, avec succès, à quasiment tous les évènements qui touchent la race dans le département. Le riche compte-rendu d’activités a été remarqué par les nombreux « ainés » présents. Mais ce sont les propos de Vincent Gauthier, un président de l’association empreint de sagesse, qu’il convient de méditer lorsqu’il fait allusion à l’intérêt du collectif: « seul on va vite, ensemble on va loin ! ». Ou bien encore lorsqu’il rappelle aux jeunes passionnés combien « la Montbéliarde est belle au naturel ! »

 

 

 

Dans le Haut-Rhin : 

Les éleveurs montbéliards du Haut-Rhin se sont retrouvés en assemblée générale à Carspach. Au programme compte rendu moral et financier de l’année écoulée et perspective de l’année à venir. Jean-Philippe Meyer, jeune président, n’a pas manqué de rappeler l’importance de se retrouver entre éleveurs hors du cadre de l’exploitation dans ce contexte économique difficile. La matinée s’est poursuivie avec les présentations du GDS sur les plans de lutte contre la BVD et l’IBR, d’Elitest sur les nouveautés génétiques et le bilan de la station de donneuses d’embryons et enfin de la chambre d’agriculture et de l’O.S Montbéliarde sur le coût d’élevage des génisses et les impacts de l’âge au vêlage sur la longévité. Le président du Club Holstein 68, Thomas Prinz, est venu remercier les éleveurs montbéliards pour leur aide lors du concours européen Holstein à Colmar et a souligné la bonne entente entre les éleveurs des 2 races sur le département. La journée s’est terminée par la visite de l’EARL Haennig Joseph & fils à Gommersdorf.