Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références
Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références

Objectifs de sélection

L’ISU, l’outil de pilotage de la sélection montbéliarde

Une des missions de Montbéliarde Association est la définition des objectifs de sélection en partenariat avec tous les acteurs raciaux. La multitude des caractères sélectionnés implique leur hiérarchisation au travers d'un index de synthèse unique : l’ISU

 

Synthèse laitière Matière Protéique + 0,1 Matière Grasse + 0,5 Taux Butyreux + 3 Taux Protéique
Reproduction 50 % Fertilité vaches + 25 % Fertilité Génisses + 25 % Intervalle Vêlage-IA1
Santé Mamelle 60 % Cellules + 40 % Mammites Cliniques
Morphologie 40 % Mamelle + 30 % Corps + 15 % Aplombs + 10 % Bassin + 5 % Valeur Bouchère


Les dernières évolutions

Privilégier la puissance

En 2011, le poids de la largeur de poitrine dans l’index corps passe de 10 à 35 % au détriment de la taille. L’objectif de sélection sur le corps est clair : assurer un développement le plus harmonieux possible entre la taille, la profondeur et la largeur des animaux.

 

Favoriser les fonctionnels

En 2012, le nouvel ISU met l’accent sur les fonctionnels : augmentation du poids de la santé de la mamelle et de la reproduction en passant respectivement de 12,5 % à 14,5 % et de 12,5 % à 18 %. L’objectif consiste à renforcer les qualités intrinsèques de la Montbéliarde.
Plus de détails, consultez l'article « En faveur des fonctionnels » du Planet’Montbéliarde n°1

 

L'index IABvbf

Depuis avril 2015, les mâles montbéliards disposent d’un nouvel index ; il a été diffusé à l’indexation du 14 août 2015. Il s’appelle IABvbf (« rebaptisé » dans les fiches taureaux du site de l'Association : ABvb) et traduit l’aptitude à produire de bons veaux de boucherie, production non négligeable dans la race et source de plus-value pour les éleveurs.

Cet index de synthèse est la combinaison de 4 index élémentaires (âge à l’abattage, poids et conformation de carcasse, couleur de viande) dont la pondération de chacun résulte de son intérêt économique (cf figure ci-dessous). Il est centré sur 0, l’écart-type d’index est de 1. Il ne sera diffusé que pour les mâles avec au moins 25 descendants veaux de boucherie contrôlés sur les 4 caractères élémentaires et avec un CD >= à 50.

En avril 2015, 1225 taureaux montbéliards ont eu un index IABvbf calculé ; leur moyenne était de - 0,11 avec des extrêmes allant de - 4,2 à + 3,8 (soit une différence de plus-value de 300 € par veau : de - 162 à + 144 €)

Article du Planet'Montbéliarde n°8 : "L'IABvBf : nouvel index des mâles"

4 postes dans la synthèse aplombs

Jusqu’à présent, le pointage des aplombs intégrait seulement l’angle du jarret (AJ) et le paturon (PA), sous forme d’abaque. Des bonus/malus étaient attribués en fonction de l’aspect (sec ou gras), de la qualité du pied ou de l’ouverture des membres, sans que ces caractères ne donnent lieu à une indexation élémentaire. Ainsi, les 2 taureaux présentés en figure 1 présentaient un même descriptif élémentaire pour une synthèse d’aplombs (AP) très différente, et donc difficile à comprendre. Pour expliquer ces écarts, les techniciens pointeurs ont collecté, pendant 4 campagnes, 3 postes supplémentaires, pour remplacer le système des bonus/malus en vigueur jusqu’alors.

L’analyse de 280 000 pointages pour calculer les paramètres génétiques (héritabilité et corrélation avec la longévité), a permis à la commission morphologique de l’Association de trancher en décembre 2015. Deux des trois postes sont conservés, à savoir, l’épaisseur du jarret (EJ) et les membres vue arrière (MR). La hauteur du talon (HT) a été écartée, faute d’une corrélation suffisante avec la longévité. Une nouvelle synthèse, calculée à partir de 2 abaques servira de support à l’indexation de la synthèse (début 2017). Ainsi, les index synthèse aplombs des 2 taureaux évoqués (voir figure 2) s’expliquent bien mieux.

Le taureau A engendre des membres plus fins (EJ : 95) et plutôt parallèles (MR : 114), alors que le taureau B fournit des jarrets plus épais (EJ : 111) et beaucoup plus panards (MR : 84). Au-delà d’être plus explicite pour les utilisateurs, cette nouvelle synthèse aplombs présente une meilleure corrélation avec la longévité. Cela devrait conforter l’atout solidité de la race.

 

Figure 1 : Ancienne indexation

 

Index AJ

Index PA

Index AP

Taureau A

82

114

123

Taureau B

82

116

94

 

 

Figure 2 : Nouvelle indexation

 

Index AJ

Index PA

Index AP

Index EJ

Index MR

Taureau A

82

114

123

95

114

Taureau B

82

116

94

111

84