Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références
Organisme de Sélection de la Race Montbéliarde
Un parlement, une association d’éleveurs, une source de références

Retour sur les visites d'élevages au SPACE

Actualité du 17/10/2016

L’économie avant tout au Gaec Dabo

Mardi 13 septembre, malgré les ensilages, une trentaine d’éleveurs s’était réuni au Gaec Dabo. L’élevage compte 70 vaches laitières pour 550 000 litres de lait. Anthony, seul sur son élevage, suite au départ en retraite de son père au 31 janvier 2016, recherche l’efficacité économique et la simplification de travail. « Je cherche à être rentable tout en gardant un système simple ». Avec un prix de base moyen de 292 €/1 000 litres sur la campagne 2015/2016, l’élevage gagne en moyenne 23 €/1 000 litres par rapport au prix de base. « Je fais la différence grâce à la qualité livrée en laiterie ».

Au programme de la visite,

-        Présentation de la ferme et de son historique

-        Présentation des résultats technico-économiques

-        Présentation de vaches adultes et économiques du troupeau

-        Présentation de quelques vaches en schéma Jura-Bétail et Umotest

Parmi les vaches présentées, l’une des plus vieilles du troupeau : Alerte (Natif JB / Cantadou / Tartars) qui a produit 67 257 kg de lait avec une meilleure lactation (3ème - 305 jours) enregistrée à 8 671 kg à 32,9 TP et 42,5 TB. « C’est une vache sans souci, qui a très bien vieilli et qui a de très bons résultats de reproduction. Il lui a fallu seulement 11 paillettes pour faire 9 veaux » ajoute Anthony. Dans le même style, on retrouve Election (Ralban / Pernan / Jorquin) élue meilleure mamelle jeune lors du Space 2012. Actuellement en cours de 5ème lactation, elle enregistre un 2ème contrôle à 41,6 kg. Elle a produit en 2ème lactation (305 jours) 8 443 kg de lait à 31,2 de TP et 40,7 de TB. Ses résultats de reproduction sont aussi très bons : 7 paillettes pour faire 6 veaux. « J’aime les belles vaches avec de bons aplombs et de bonnes mamelles mais il faut surtout qu’elles me fassent gagner de l’argent ! »

Pour en savoir plus : - présentation de la ferme
                                   - présentation des vaches

Hexode (Vigor JB/ Redon) représentait l’élevage lors du National et se classe à la 6ème place.
crédit photo : L'avenir agricole

Au Gaec de Montbélys 

Le syndicat des éleveurs montbéliards d’Ille et Vilaine (département d’accueil) a organisé la présentation d’un élevage breton, le Gaec de Montbélys à Iffendic. En 1995, les parents changent de race optant pour la Montbéliarde. En moins de 20 ans et avec l’achat d’une petite dizaine d’animaux (dans le Doubs), les visiteurs ont pu apprécier les résultats de cette décision.

Aujourd’hui en Gaec avec sa mère, Olivier Forest présente un troupeau performant : 9 500 kg de lait à 43,7 de TB et 33,9 de TP pour un quota de 550 000 litres. Traite robotisée, veaux élevés au D.A.L. et distribution de la ration par une automotrice gérée collectivement.

Les atouts de la Montbéliarde sont valorisés par le vêlage des génisses à 26 mois et l’engraissement des veaux mâles. La présentation des résultats technico-économiques de l’élevage et de la moyenne du département par Arnaud Frin, animateur du syndicat 35, confirme la place de numéro 1 de la race pour les fonctionnels (voir tableau).

Cette matinée autour de la  Montbéliarde loin de son berceau, a permis des échanges sur des environnements techniques et économiques différents. 

Pour en savoir plus : tableau de résultats